Lapin nain de compagnie : quelques astuces pour l’adopter
By: Date: Categories:

Vous avez décidé d’avoir pour animal de compagnie en lapin nain ? Cela une bonne chose, car il vous fera beaucoup de bien. Cependant, vous devez en apprendre plus sur votre petit compagnon avant son arrivée. Précisément, tout ce qui a rapport à son alimentation quotidienne, ses besoins, son entretien, son hygiène et son environnement. Inspirez-vous de ces précieux conseils pour garder votre lapin nain en parfaite santé.

Faire un élevage libre

Vous préférez laisser une liberté totale aux animaux pour le bien-être. Vous ne souhaitez pas que votre lapin reste demeure enfermé dans une cage toute la journée. Et c’est votre choix. Qu’à t-il à adopter un animal chez vous s’il reste enfermé ? Dans ces conditions, il faut que vous sachez que cette liberté puisse devenir un véritable danger pour le petit lapin.

Quels dangers encourent-ils ? Des fils électriques en passant par une piscine, suivie d’une incompatibilité avec un autre animal, vivre sur un étage, sont autant de dangers pour lui. À cela, s’ajoute un jardin non clôturé, la proximité d’une route, la présence de certains prédateurs comme le renard, la buse. C’est pour cette raison qu’il doit demeurer dans votre cadre intérieur. Vous pouvez opter pour une semi-liberté.

L’option d’une semi-liberté

La semi-liberté consiste à alterner l’environnement de votre lapin entre une cage, un enclos intérieur ou autre espace, mais pas indéfiniment. Sa liberté réelle doit être soumis à certaines conditions de sécurité. Dans ce cas, il peut profiter de ces lieux pour grignoter de l’herbe, faire des grands bonds et prendre l’air tout simplement.

Vous avez envisagé de le laisser gambader pendant quelque temps dans une cour délimité. En cas de vulnérabilité, laissez la cage ouverte pour qu’il puisse s’y abriter. Le lapin a la manie d’aller se cacher dans une niche ou un trou. Cela démontre qu’il peut être une proie facile à chasser s’il se retrouvait dans son habitat naturel.